Mélenchon rencontre des blogueurs (janvier 2010)

A l’initiative de Jacques Rosselin de Vendredi.info, plusieurs blogueurs (Laure, Ronald, RichardTrois, David Doucet, Seb Musset, Vogelsong et Dedalus ) ont rencontré Jean-Luc Mélenchon.

Share

Navire night, séquence 5: pouvoir & savoir: Pascal, La Fontaine. Linguistique Sarkozienne

Sequence5

Delphine Kolesnik (ENS-LSH Lyon, Philosophie/CERPHI) et Michèle Rosellini (ENS-LSH, Lettres et Arts/CERPHI): Des arts d’être despote : – La tyrannie comme désir de domination universel hors de son ordre. L’apport de Pascal à la réflexion sur la mobilisation
D. Kolesnik, M. Rosellini – Exercice du pouvoir et usage des savoirs : actualité des Fables de La Fontaine .
Fabienne Boissieras (Université Jean Moulin Lyon 3, Lettres): Fonctionnements du mot «D’accord» dans le champ conversationnel contemporain

Navire night, séquence 4: rhétorique Sarkozienne sur la recherche, Bling-blinguistique, travail universitaire

Sequence4

Hugues de Chanay, Frédérique Gayraud (Université Lyon 2, Sciences du langage, DDL, ICAR-CNRS Lyon 2): Qui veut noyer son chien… Stratégie nationale pour la Recherche et l’Innovation & autres discours
Nanta NOVELLO-PAGLIANTI Sciences du language
Jean-Christophe Pitavy (Université Jean Monnet de Saint-Etienne, Sciences du langage/ParLAnCES et CIEREC) : Essai de Bling-blinguistique : le discours du 22 janvier ou la forêt qui cache les arbres
Patrick Rozenblat (Université Lyon 2, Sociologie): Attention au travail

Navire night de l’université Lyon 2, le 8-9 avril 2009 – ouverture

Ouverture de la nuit

Accueil par un représentant de la présidence puis Bruno GELAS (Ancien Président de l’Université Lumière Lyon 2) et Hugues DE CHANAY, Marion fONTANA, Agnès fONTVIEILLE-CORDANI, Valérian GUILLIER, Hervé MICOLET Anne-Marie MORTIER (Université Lumière Lyon 2)

Les ateliers du projet

Les ateliers forums du projet, organisés par le front de gauche en octobre 2009. Je n’ai le contenu que de trois ateliers, mais il y a déjà là pas mal de matière.

Pour un nouveau mode de développement

Introduction de Pierre DHARREVILLE


Télécharger

Atelier : Décroissance ou exigence d’un nouveau modèle productif ?


Télécharger

Atelier : Crise énergétique, réchauffement climatique : Quelles réponses ?


Télécharger

Atelier : Entreprendre autrement avec l’économie sociale et solidaire


Télécharger

Atelier : Produire autrement pour nourrir la planète


Télécharger

Démocratie

Atelier : Une autre réforme des collectivités !


Télécharger

Atelier : Droits et Libertés !


Télécharger

Atelier : Démocratie participative – Atelier : Démocratie sociale


Télécharger

Éducation, formation et recherche

Atelier : La transmission des savoirs – La production des savoirs


Télécharger

François Hollande, social démocrate décomplexé…

François Hollande, à France inter. Rappelons que son think tank propose dee s’inspirer du système éducatif américain…

« Est-ce que c’est normal que cela soit là encore les classes moyennes et les classes populaires qui payent les études…

-faire payer les plus riches?

-Non! Cela veut dire que celui qui a été dans l’université, il a une dette à l’égard de la société… »


Voir la vidéo à partir de 11min15. On peut noter aussi qu’un peu avant, il affirme son attachement au principe de la concurence, à l’Europe de la concurence, et qu’il centre son propos sur la dette…

Autrement dis, sa rénovation idéologique se fait dans l’affirmation du cadre néolibéral au sens le plus classique du terme, avec un peu de social par dessus: il est donc  (social)-démocrate…

Pour creuser un peu ce qu’il y a derrière cette idée, vous pouvez consulter ce post (edit: je remet la vidéo ci dessous) et regarder la vidéo à partir de la minute 54 et conclure: on n’a même pas besoin de Sarkozy lorsque l’on a François Hollande …

(vous pouvez en profiter pour regarder l’intégralité de la vidéo, car elle le vaut bien.)

Vous pouvez consulter aussi ce post (un peu ancien) de Jean-Luc Mélenchon sur le sujet de l’université, et c’est en effet ici, à mon sens qu’il y a une démarcation idéologique forte: ceux qui sont pour le principe de l’autonomie financière des universités et donc pour un marché de la connaissance, et donc aussi pour considérer in fine l’étudiant comme un client (qui a alors une dette et doit payer le prestataire de service concerné), et ceux qui considérent que le savoir est un domaine qui a sa propre logique (autonome, notamment des intérêts de l’entreprise) et qui n’est pas la même que celle du monde financier (rentabilité, profit, capital humain, …).

Richard Stallman sur le logiciel libre

Le 3 Avril 2007, Richard Matthew Stallman, alias RMS, a donné une conférence a l’Ecole Nationale Superieur des Telecommunications (ENST) concernant le Logiciel Libre.